Découvrez notre histoire...

MonBania, c’est un spa russe, c’est une entreprise, mais c’est surtout une aventure humaine extraordinaire ! Voici son histoire :

MonBania c’est un couple. Tout commence en 2011 quand Jean-Baptiste s’installe à Fontainebleau avec sa future femme Arina, pour un job d’ingénieur dans un cabinet de conseil. A ce moment nous sommes très très loin du bania... Mais en 2013 Jean-Baptiste et Arina décident de se marier, et puisqu’Arina est russe ils choisissent de se fiancer dans sa ville d’origine, à Perm (quelques kms avant l’Oural). A cette occasion, 15 français vont tester le bania russe authentique. Quelle expérience inoubliable !

MonBania c’est une idée. De retour à la maison, ça commence à cogiter. Au fur et à mesure de la réflexion nous réalisons qu’il n’existe que 2 ou 3 banias en France et que la démocratisation des spas est une tendance forte et durable. Jean-Baptiste est convaincu qu’il y a une place pour le bania à condition que le caractère authentique et traditionnel soit respecté. Il faut proposer une expérience !

MonBania c’est une équipe. Même avec une motivation boostée à 200%, que peut faire Jean-Baptiste avec ses petits bras, un petit jeune de 25 ans. Alors très vite Jean-Baptiste s’associe avec Fred, Marc et Romain. Les choses sérieuses peuvent commencer !

MonBania c’est de la technique. Pas étonnant puisque tous les membres de l’équipe sont des ingénieurs... Pour pimenter un peu l’aventure, MonBania fait le choix de tout faire de manière autonome. Cela va de comptabilité au web-marketing en passant surtout par l’auto-construction du centre. En 11 mois, nous passons d’un terrain vierge à un centre de banias de 150m² prêt à recevoir du public (nous vous invitons à découvrir les photos du résultats sur la page). 100% made by MonBania !

MonBania c’est la fidélité à une trajectoire. Depuis le début nous connaissons nos objectifs : construire et exploiter le premier centre de banias authentique en France. Cela signifie de trouver du financement, un terrain, concevoir l’architecture du bâtiment, obtenir les autorisations administratives, trouver les fournisseurs et construire le bâtiment. La difficulté c’est de franchir les obstacles. Quels obstacles ? Des banquiers qui ne prêtent pas, des institutions qui bloquent les permis de construire, et des gens qui ne connaissent ni le bania ni vos capacités, qui peuvent vous faire douter avec leurs questions. Un seul mot d’ordre : Persévérance !

Mais finalement MonBania c’est une aventure humaine. Le projet n’a de valeur que grâce aux personnes qui y participent. Au démarrage du projet, des personnes ont contribués au financement du projet via du crowdfunding. Sans eux : pas de projet. Ensuite la famille et les amis ont largement aidés à la construction du centre. Sans eux : pas de banias. Aujourd’hui nous comptons sur vous tous qui lisez ces lignes pour communiquer sur l’existence de MonBania et pourquoi pas venir essayer. Sans vous : pas de clients.

0
0
0
s2sdefault
powered by social2s